Skip to main content Skip to search Skip to header Skip to footer
Web Original

Pour les jeunes

Devais je riposter ?

From The Herald of Christian Science - January 17, 2022


Quand j’étais au collège, une fille prenait mon short et mon T-shirt dans mon casier pendant le cours de gym et les jetait à la poubelle. C’était vraiment dégoutant !

Je ne comprenais pas pourquoi car je ne lui avais jamais rien fait. Pourquoi s’en prenait-elle à moi ? Cela lui était égal de me blesser et même, elle riait quand elle prenait mes vêtements. Dans le vestiaire personne ne m’aidait, ni n’osait lui dire qu’elle avait tort d’agir ainsi.

Qu’est-ce que j’étais censée faire ?

J’aurais pu prendre ses affaires de sport et les jeter également ! Mais lui rendre la pareille ne me semblait pas être la meilleure solution.

J’aurais pu lui crier dessus pour qu’elle me laisse tranquille. Peut-être aurait-elle eu peur pendant quelque temps, mais le problème n’aurait pas été résolu une bonne fois pour toute.

Il me fallait une meilleure idée.

Chaque semaine j’allais à l’école du dimanche de la Science Chrétienne. Dans ma classe, nous parlions de la façon dont Christ Jésus réagissait lorsque les gens le traitaient comme un moins que rien. Il ne leur rendait pas la pareille. La peur ne le faisait pas reculer. C’est qu’il connaissait le pouvoir de l’amour de Dieu, et était courageux et confiant.

La vie de Jésus était pour moi une source d’inspiration, et j’essayais de l’imiter du mieux possible (du reste, lorsque j’étais d’humeur grincheuse, je m’efforçais encore d’être gentille avec ma famille !).

Je décidai donc de penser avec bienveillance à cette fille qui jetait mes vêtements à la poubelle. Disons que j’agissais d’une manière chrétienne, puisque j’essayais de la voir comme Jésus le faisait, c’est-à-dire à l’image et à la ressemblance de Dieu.

Je me tournais vers Dieu et je pensais à elle comme étant Son enfant. En priant ainsi, j’ai réalisé qu’il était normal qu’elle soit heureuse et bien dans sa peau, et qu’il n’était pas naturel pour elle d’être méchante et blessante envers les autres pour attirer l’attention.

J’étais presque triste pour elle. Jésus faisait preuve de compassion envers ses ennemis en les aimant et en les guérissant. C’est vrai, Jésus guérissait même ses ennemis ! Je voulais faire pareil : ne pas détester ceux qui n’étaient pas gentils avec moi, ni en avoir peur.

Peu de temps après avoir prié ainsi, cette fille a cessé de jeter mes vêtements de sport à la poubelle. Un jour où j’étais près de mon casier, elle s’est même approchée et m’a regardée droit dans les yeux. Elle semblait surprise que je n’aie pas peur. Elle m’a dit que j’étais « cool » et elle s’est éloignée. C’est tout.

Vous vous demandez peut-être : Cette fille a-t-elle cessé d’être tyrannique pour être gentille avec tout le monde ?

Non. Du moins pas tout de suite.

Pour moi, ce n’était pas suffisant qu’elle arrête de me harceler tout en continuant d’insulter les autres enfants. Alors, quand je la voyais dans le hall, je me rappelais ce qui était vrai la concernant, le bien que connaissait Dieu à son sujet, au lieu de voir en elle la terreur de l’école.

Au fil du temps, j’ai vraiment vu ses qualités – ses qualités spirituelles – dont je savais qu’elles venaient de Dieu. Je la voyais d’une manière plus spirituelle. J’ai vite remarqué qu’elle traitait les autres avec davantage de respect.

Dieu aime tous Ses enfants et les maintient ensemble dans l’harmonie. Il ne s’agit pas d’une promesse en l’air. En priant pour voir les autres comme étant naturellement aimants et bons, tels que Dieu les a faits, nous ressentirons, un peu plus chaque jour, l’amour du Christ pour les autres.

ACCESS MORE GREAT ARTICLES LIKE THIS!

Welcome to Herald-Online, the home of The Christian Science Herald. We hope you'll enjoy this article that has been shared with you.

To receive full access to the Heralds, activate an account using your print Herald subscription, or subscribe to JSH-Online today!

The Mission of the Herald

In 1903, Mary Baker Eddy established The Herald of Christian Science. Its purpose: "to proclaim the universal activity and availability of Truth." The definition of "herald" as given in a dictionary, "forerunner—a messenger sent before to give notice of the approach of what is to follow," gives a special significance to the name Herald and moreover points to our obligation, the obligation of each one of us, to see that our Heralds fulfill their trust, a trust inseparable from the Christ and first announced by Jesus (Mark 16:15), "Go ye into all the world, and preach the gospel to every creature."

Mary Sands Lee, Christian Science Sentinel, July 7, 1956

Learn more about the Herald and its Mission.